dimanche 11 juin 2017

Kabbale. Le mythe de "L'Holocauste" a été révélé 7 ans avant qu'il n’est sensé se produire, et celui des « 6 millions de morts »a été imposé dans le Talmud !!

Des fausses sonnettes d'alarme concernant la mort de "millions de Juifs" avaient déjà sonné pendant la Première Guerre mondiale et durant la Guerre Civile Russe qui a suivi. Quant au chiffre des 6 millions de juifs morts dans des camps de concentration, il a été prévu dans les anciennes écritures juives, disant que les juifs ne pourront revenir dans la "Terre Promise" qu’après la mort violente de six millions d’entre eux. En  imposant ce double mensonge aux juifs et aux non juifs, les sionistes ont fait de l’Holocauste une affaire extrêmement rentable financièrement, politiquement, et moralement. S’adjugeant le monopole de l’Holocauste, ils effacent  d’un coup tous les autres génocides commis par les Anglais et les Américains (juifs et chrétiens) contre les autres peuples et nations, et qui sont réels et radicalement mortels.
Pendant le bruit fort et la fureur enfumée du temps de guerre, de si grands témoignages de génocide semblaient quelque peu plausibles pour le lecteur superficiel des journaux –déjà menteurs- de l’époque. Mais pendant la période de paix des années 1930, même l'adorateur de journal le plus louche ne croirait jamais ces contes. Pourtant, comme nous le verrons, cela n'a pas empêché les audacieux sionistes d'essayer.
Alfred Tarski (à gauche) avec Staline.
À l'approche des Jeux olympiques de Berlin de 1936, Adolf Hitler est au pouvoir depuis près de 3 ans et demi. La campagne de haine anti-allemande initiale de 1933-34 a diminué, parce que le monde réalise maintenant que la propagande des atrocités anti juives était fausse. Bien que renvoyés des premières positions dans la presse, la banque, le gouvernement et le milieu universitaire, les Juifs qui restent en Allemagne prospèrent dans l'économie revitalisée. Au cours des années 1930, 75% des juifs allemands sont de classe moyenne ou riche. Même le légendaire Max Warburg, bien que dépouillé de sa domination sur la Banque centrale allemande, a choisi de rester en Allemagne jusqu'en 1938, faisant de sérieuses affaires bancaires tout le temps.

En ce qui concerne le reste des Juifs d'Europe, ils continuent, sans problème et généralement sont plus aisés et riches que leurs homologues goys. Le Juif Léon Blum vient d'être élu Premier ministre de la France. Le gouvernement de l'Union soviétique est rempli de juifs, de même que la classe dirigeante de la Grande-Bretagne. Même dans la Pologne réputée «antisémite» et en Italie fasciste, les Juifs ne sont pas dérangés. En bref, juste 3 ans avant le déclenchement de la guerre germano-polonaise, les juifs européens des années 1930 sont sains et saufs, et beaucoup d'entre eux en plein essor y compris en Allemagne.
Les Juifs d'Europe ne sont pas "persécutés" en 1936!
1- Max Warburg gagne beaucoup d'argent dans l'Allemagne d'Hitler
2- Léon Blum est élu Premier ministre de la France
3- Lazare Kaganovich contrôle la Russie de Staline
4- Baron Rothschild est l'homme le plus puissant de Grande-Bretagne
5- Alfred Tarski: mathématicien et savant, est acclamé en Pologne
Donc, compte tenu du bon traitement et du succès relatif des Juifs européens, il est curieux de découvrir un numéro du New York Times, daté du 31 mai 1936, portant l'affirmation audacieuse d'un "Holocauste européen" s’abattant sur des " Millions de juifs ".
Comment se peut-il?
Comme le prouvent les Hauts prêtres du « Canular de l’Holocauste », l'internement en temps de guerre des juifs n'a commencé qu'après la seconde moitié de 1941. Les exécutions de masse alléguées auraient débuté en 1943, en augmentant le génocide à grande échelle jusqu’en 1944.
Oups. Il semblerait donc qu’un sioniste excité n’a pas résisté à sortir le scénario, concocté depuis belle lurette,  6-7 ans trop tôt!
Cette proclamation ridicule d'un "Holocauste européen"-nous dirions des « fake news »- faite par un groupe de "chrétiens" devant les sionistes de Chicago et de New York, constitue la base pour l'établissement d'un État juif en Palestine; que les Britanniques ont donné en cadeau aux sionistes pour leur aide en traînant les États-Unis dans la guerre du côté de la Grande-Bretagne durant la première guerre mondiale.

Le Canular de l’Holocauste: un mensonge de 1936, un mensonge  en 1945, et TOUJOURS un mensonge aujourd’hui
http://www.radioislam.org/islam/english/revision/sixmillion/1936-Holocaust-Jews-Want-Palestine.gif
New York Times 31 mai 1936
.
Le mythe "Six Million"
Le Grand mensonge des Sionistes
"Le premier Holocauste" de Don Heddesheimer est un travail critique documentant les tentatives juives continues de propager la propagande de l'Holocauste avant, pendant et après la Première Guerre mondiale, invoquant souvent la figure magique "6.000.000" et utilisant le terme "Holocauste". Bien sûr, ces propagandistes intelligents ont depuis réussi leur objectif d'établir le mythe scandaleux de l'Holocauste juif ™ (le mot Holocauste est réservé aux juifs.  Le génocide, par les Européens juifs et chrétiens, de dizaines de millions d’Amérindiens, d’aborigènes d’Australie, de Nouvelle Zélande et d’ailleurs, n’est pas un Holocaustes car ces peuplades n’étaient pas juives) dans la conscience publique après la fin de la Seconde Guerre mondiale. En grande partie en raison de films de fiction Hollywoodiens, comme "la liste de Shindler" de la vipère menteuse et lubrique, Steven Spielberg.
Lisez The First Holocaust en ligne ici.
Pourquoi le nombre "Six Millions"?
Comme indiqué dans le livre The First Holocaust, les sionistes ont tenté continuellement et hystériquement de prétendre que six millions de Juifs étaient morts, mourraient ou étaient gravement en danger de mort en Europe et en Russie depuis la fin des années 1800. Chaque fois qu'il y a eu des turbulences en Europe, même si des turbulences ont souvent été provoquées par des juifs en premier lieu, des personnalités sionistes éminentes et des organisations de médias contrôlées par des juifs dans le monde entier, répandirent constamment avec frénésie des histoires fausses et désolantes pour que les gens se sentent désolés pour les Juifs européens et qu’ils fassent des dons d’argent  aux organismes de bienfaisance juifs. Il s'avère que ce mythique chiffre de six millions, longtemps discrédité même par les historiens traditionnels du Canular de l’Holocauste (en anglais :  Holohoax), provient d'un mythe religieux juif-talmudique qui dit «vous devrez revenir moins six millions» ou «vous reviendrez à la terre d'Israël avec six millions en Moins ", et bien sûr, la Seconde Guerre mondiale a donné naissance à l'état moderne d'Israël qui a été créé en 1948. Les juifs israéliens excusent souvent leur génocide systématique de Palestiniens et le vol de terres palestiniennes en faisant ressortir la soi-disant Holocauste ™ de la Seconde Guerre mondiale, que tout chercheur sérieux et tout penseur critique sait à l'heure actuelle une fraude de proportions colossales.
Les sionistes ont tellement d'influence qu'ils ont transformé une prophétie religieuse juive délirante en «fait historique».
[Citation 1] Les prophéties juives dans la Torah exigent que 6 millions de Juifs "disparaissent" avant que l'état d'Israël ne puisse être formé. "Vous devrez revenir moins 6 millions." C'est pourquoi Tom Segev, un historien israélien, a déclaré que le "6 millions" est une tentative de transformer l'histoire de l'Holocauste en religion d'État. Selon la prophétie, ces six millions doivent disparaître dans les «fours brûlants», que la version judiciaire de l'Holocauste authentifie maintenant. Comme l’écrit Robert B. Goldmann: ". . . Sans l'Holocauste, il n'y aurait pas d'État juif ". Une conséquence simple: six millions de Juifs ont enfumé à Auschwitz et ont fini dans les " fours brûlants" (le mot grec l'holocauste signifie les offrandes brûlées), donc les prophéties ont été " accomplies "et Israël peut devenir un" État légitime ".
[Citation 2] En ce qui concerne le numéro «six millions», vous devez savoir ce qui suit: Dans le texte hébreu des prophéties de la Torah, on peut lire «vous devrez retourner». Dans le texte, la lettre "V" ou "VAU" est absente, car l'hébreu n'a aucun chiffre; La lettre V représente le numéro 6. Ben Weintraub, un scientifique religieux, a appris des rabbins que le sens de la lettre manquante signifie que le nombre est de «6 millions». La prophétie se lit ensuite: vous reviendrez, mais avec 6 millions de moins. Voir Ben Weintraub: "The Holocaust Dogma of Judaism", Cosmo Publishing, Washington 1995, page 3. Les 6 millions manquants doivent l'être avant que les Juifs ne puissent retourner dans la Terre Promise. Jahweh voit cela comme un ménage des âmes des gens pécheurs. Les Juifs doivent, au retour dans la Terre Promise, être propres - le nettoyage doit se faire en brûlant. -
 Quelques exemples pour votre considération;
 11 JUIN 1900 - NEW YORK TIMES - page 7 - Adresse de Rabbi Wise
"Il y a 6.000.000 d’arguments vivants, sanglants et souffrants en faveur du sionisme".
1906-
1911-
Max Nordau, cofondateur de l'Organisation sioniste mondiale avec Theodore Herzl, met en garde contre l'anéantissement de six millions de personnes au congrès sioniste de Bâle, en Suisse. C'était 22 ans avant que Hitler ne vienne au pouvoir et 3 ans avant la Première Guerre mondiale.
1919-
Peu de temps après la Première Guerre mondiale, les Juifs revendiquent l'Holocauste de «six millions de Juifs». Il ne vole pas trop loin, personne ne l'achète.
Cliquez pour lire l'article complet.
1921-
Les patriotes russes blancs gagnent du terrain sur les usurpateurs bolcheviks juifs de leur nation. En tentant de dissimuler leur forte implication dans le bolchevisme meurtrier, les Juifs débrouillent à nouveau le mythe de «six millions».
1938-
Ce n'est qu'une petite partie des parcelles disponibles qui indiquent qu'il y a beaucoup plus à l'Holocauste que ce qui est évident. Ceux-ci ainsi que de nombreux autres exemples peuvent être trouvés dans le Grand mensonge de Sion: le mythe "Six millions"